Accueil du site > Brocante et vide grenier... > 20e brocante et vide-grenier 17 avril 2016 > PHOTOS 20ème BROCANTE 2016

JPEG

Les chineurs fouinent sous le soleil

Dimanche 17 avril, les membres de l’Amicale des collectionneurs ont organisé la 20e édition de leur vide-greniers et brocante au stade de la Gabardière.

« En raison de la météo des jours précédents nous redoutions le pire. Mais les vents ont tourné en notre faveur. Le soleil a été bien présent toute la journée, même si par moments il a pu jouer à cache-cache avec les nuages. Nous pensons que nombre de visiteurs peut être évalué entre 10 000 et 15 000. Mais l’entrée étant gratuite nous n’avons pas de chiffres » rapporte le président Victor Bouyer.

JPEG - 348.3 ko

Jean-Pierre Baillergeau, responsable de l’organisation de cette manifestation ajoute « Nous prenions les inscriptions depuis deux mois et les jours précédents c’était un peu la folie. Mais nous avons réussi à placer tous les exposants. Quelques-uns se sont même présentés le matin même. À 5 heures dimanche du matin il faisait bien frisquet. Mais nous avions le sourire, la journée allait être belle ».

JPEG JPEG JPEG
JPEG JPEG JPEG

Au total ce sont plus de 1 400 mètres linéaires qui ont été alignés sur le stade soit plus de 200 exposants. Plus de trente membres de l’Amicale étaient présents pour veiller au bon déroulement de la manifestation depuis le traçage le samedi, l’accueil le dimanche et la remise en état du terrain dimanche soir.

JPEG

Prochaine manifestation organisée par l’Amicale : 26 ème Salon des collectionneurs dimanche 9 octobre salle de l’Avault.

JPEG

« Débarrasser et passer une bonne journée »

Dans les allées de la brocante les visiteurs pouvaient trouver des vieilleries sorties directement d’anciennes demeurent. Certes pas toujours en excellent état.

« Ce sont des objets qui ont vécu et que nous proposons dans leur jus, avec la poussière, la rouille. Ils ont servi à nos ancêtres pour leur travail à la ferme. Avec plusieurs membres de la famille nous avons rempli deux camions en récupérant le matériel provenant d’une ancienne ferme tenue par nos aïeux. Des outils ont rapidement trouvé preneur, d’autres pas. Mais il y a des collectionneurs spécialistes qui s’y connaissent en anciens outils. Le but étant surtout de débarrasser et de passer une bonne journée » explique un exposant chemillois.

JPEG - 429.1 ko

D’autres Chemillois ont déballé pour la première fois. « Nous avons pris la décision de nous inscrire cette année. Les enfants sont grands et il y a plein d’objets et de jouets qu’ils n’utilisent plus. Et de plus ils sont en bon état et s’ils partent cela débarrasse. Lors de la pause déjeuner, nous sommes même retournés en chercher d’autres car nous avons bien vendu le matin ».